Les origines de l’enquête

L’enquête a été conçue par des chercheurs en sciences humaines et sociales.
L’idée est de développer un dispositif de connaissance sur le long terme des attitudes sociopolitiques des Européens.
L’un des principaux enjeux de l’enquête est la comparaison des données entre pays, c’est pourquoi une méthodologie rigoureuse est mise en place.


Les points forts de l’enquête

  • Elle étudie la manière dont les Européens vivent au quotidien.
  • Elle se déroule cette année en parallèle dans plus de 26 pays en Europe.
  • Une partie des questions posées sont répétées d’une édition à l’autre, ce qui permet de mesurer les évolutions.
  • Les données ESS sont unanimement reconnues comme des données de la meilleure qualité.
  • Un grand prix européen, le prix Descartes, a d’ailleurs récompensé cette excellence en 2005.
  • Depuis fin 2013, ESS est devenue une infrastructure de recherche au niveau européen.

Les pays participants aux 8 premières éditions


Une production universitaire riche

Plusieurs productions sont parues suite aux différentes éditions de l’enquête, comme par exemple :

  • Les Français, des Européens comme les autres ? Livre édité par D. Boy, B. Cautrès et N. Sauger, Presses de Sciences Po, juin 2010
  • Plus de 3 000 travaux ont été publiés à travers le monde (articles scientifiques, livres, thèses…).

Au global, 125 000 utilisateurs ont consulté les résultats de l’enquête. Pour consulter les résultats sur le site dédié en France, veuillez cliquer ici.


Quelques résultats des éditions précédentes

Santé
En France comme en Allemagne, un peu plus de 60% des personnes se déclarent en bonne santé.
Pour le Portugal, ce chiffre descend à 47%, soit le plus bas parmi les 21 pays étudiés en 2014.

Changement climatique
La France est un des pays où les personnes sont le plus préoccupées par le changement climatique.
En 2016, plus de 33% se déclarent “très préoccupées” ou “extrêmement préoccupées” par le changement climatique, soit l’un des plus forts taux d’Europe.

Vie politique
En 2016, 25% des résidents en France se déclarent “très peu confiants dans leur capacité à participer à la vie politique”.
Cette proportion est de 33% dans le reste de l’Europe !


Responsable de l’enquête au niveau Européen

L’ESS-ERIC (European Social Survey European Research Infrastructure Consortium) est responsable de l’enquête et assure le rôle d’autorité de contrôle de la protection des données conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD).

Cet organisme est basé à Londres (City University of London) au Royaume-Uni.


Les responsables de l’enquête en France : Sciences Po et le CNRS

Sciences Po est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche qui accueille 12 000 étudiants et regroupe des laboratoires en sociologie, en science politique, en économie, en droit et en histoire.

Le CNRS, avec 1 100 laboratoires, est le plus grand organisme public français de recherche scientifique. Les chercheurs du CNRS exercent leurs activités dans tous les domaines : chimie, physique, biologie, sciences humaines et sociales, mathématiques, informatique, sciences de l’univers, etc.


Pour en savoir plus

Pour tout complément d’information, vous pouvez vous rendre sur les sites suivants :

http://www.europeansocialsurvey.org/
https://ess.sciencespo.com/
https://www.ipsos.com/fr-fr
https://cdsp.sciences-po.fr/fr/